Aller au contenu
Bientot le SIte Couillaman.VIP ×
Vie du geek le forum entre geek

Inscrivez-vous maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités. Une fois inscrit et connecté, vous pourrez créer des sujets, publier des réponses aux discussions existantes, donner de la réputation à vos collègues, obtenir votre propre messager privé, publier des mises à jour de statut, gérer votre profil et bien plus encore. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ICI autrement Inscription un compte gratuit aujourd'hui!

dokkun

TUTO FREENAS 9.3 : CONFIGURATION INITIALE

Messages recommandés

Continuons la mise en place de notre NAS sous FreeNAS en version 9.3 : nous venons de voir les étapes nécessaires à l’installation dans le précédent tutoriel. Il est désormais temps de se connecter à l’interface graphique pour configurer le tout. On attaque dans cette partie la configuration de base.

 

A partir de notre navigateur préféré (là, c’est une question de goût, je ne me prononce pas !) on se rend à l’adresse IP indiquée par le menu console. Pour les étourdis on peut aussi y accéder par ici : http://freenas.local

Donc soit vous avez défini un mot de passe pour root à l’installation, dans ce cas il faut se connecter avec “root” en nom d’utilisateur et votre mot de passe (je vous rappelle à toutes fins utiles que le clavier était en qwerty lors de l’installation…)

Sinon la première chose demandée est donc de définir maintenant ce fameux mot de passe :

8-Mot-de-passe-root.png

Définition du mot de passe root

Puis nouveauté de la version 9.3, nous tombons sur un assistant configuration qui nous propose de créer un pool de stockage, puis des services d’identifications, et enfin des partages et les utilisateurs associés.

9-Assistant-configuration-de-FreeNAS-9.3

Assistant configuration de FreeNAS 9.3

L’assistant est relativement bien fait, petit bémol au niveau des partages et des utilisateurs, ce n’est pas la partie la plus simple. L’avantage est que cela est assez rapide, l’inconvénient c’est qu’on ne maîtrise pas tout et surtout je trouve que l’on ne comprend pas bien ce que l’on fait.

C’est donc pour ça que j’ai choisi de ne pas utiliser cet assistant pour le tuto, on clique donc sur Exit.

 

NOTE IMPORTANTE : La configuration que nous allons faire ensemble maintenant et pour la série de tutos à venir est basée sur une configuration à minima. Le but est d’utiliser simplement le NAS dans un réseau domestique classique avec une “box” de FAI (Freebox dans mon cas), plusieurs utilisateurs avec un espace de stockage dédié et un espace commun, et un partage CIFS (SMB) pour y accéder depuis Windows.

Configuration réseau

Commençons donc par terminer la configuration réseau de notre NAS : on se rend dans Network -> Global Configuration

10-Configuration-r%C3%A9seau.png

Configuration réseau

Ici il faut commencer par indiquer la passerelle par défaut dans IPv4 Default Gateway, il s’agit d’indiquer à FreeNAS quelle machine sur le réseau lui permet d’accéder à Internet : l’adresse IP de la box semble donc un bon choix.

Puis dans au moins le premier des champs Nameserver il faut indiquer l’adresse d’un serveur DNS pour permettre au NAS de résoudre les noms de domaine : ici j’ai mis la Freebox car elle fait un pont vers ses DNS et en 2 et 3 les serveurs d’OpenDNS.

Cela fait n’oubliez pas de cliquer en bas sur Save sinon les modifs sont perdues en changeant de rubrique dans l’interface. Vous devriez retrouver la config dans Network->Network Summary

 

Configuration système

On se rend ensuite dans System -> General pour faire 3 réglages simples :

11-Configuration-syst%C3%A8me-g%C3%A9n%C

Configuration système générale

D’une part l’adresse de l’interface : WebGUI IPv4 Adress à paramétrer sur l’adresse du NAS : c’est celle qu’utilisera le serveur intégré pour fournir l’interface. Ensuite le fuseau horaire dans Timezone. Et enfin dans Console Keyboard Map on sélectionne French ISO-8859-1 (accent keys), si on a un clavier français, ce qui permet d’avoir un clavier azerty dans la console : c’est à dire uniquement quand on intervient directement avec clavier et écran branché sur le NAS (ce dernier réglage est actif uniquement après reboot d’après mes tests).

Si vous voulez changer la langue de l’interface, le français est disponible. La traduction est partielle, c’est pourquoi je reste en anglais, mais les fonctions ancienne et courantes sont bien traduites. N’oubliez pas de valider les réglages par un clic sur Save.

Ensuite, facultatif mais pratique pour mieux comprendre et/ou se faire aider en cas de problème : dans System ->Advanced on peut cocher la case Show console messages in the footer pour voir les messages que le NAS écrit dans le fichier /var/log/messages

12-Configuration-syst%C3%A8me-avanc%C3%A

Configuration système avancée

 

Paramétrage des mails

Il est important de configurer un compte e-mail avec lequel FreeNAS va pouvoir nous envoyer des alertes en cas de problème, d’alerte SMART ou d’opérations programmées. Comme on ne passe pas sa vie dans l’interface pour voir le voyant Alert en haut à droite, c’est très pratique. Pour les habitués : depuis la version 9, le rapport quotidien a disparu, les tests associés ont bien lieu mais un rapport est envoyé uniquement en cas de retour anormal.

L’envoi d’un mail de test à l’issue de la config se fait à l’utilisateur root, donc on doit déjà paramétrer son adresse. Rendez vous dans Account -> Users -> View Users puis sélectionnez la ligne de l’utilisateur root. Cliquez sur Change E-mail et renseignez l’adresse que vous souhaitez.

13-D%C3%A9finition-de-ladresse-mail-de-r

Définition de l’adresse mail de root

Maintenant, on se rend dans System -> Email. Et on remplit les champs : From est l’adresse écrite dans l’expéditeur du mail, je vous conseille de mettre la même adresse que votre Username. Renseignez ensuite le serveur smtp dansOutgoing mail server ainsi que le port dans Port to connect to, éventuellement dans TLS/SSL un cryptage en fonction du serveur que vous utilisez, Plain signifie pas de cryptage. Ci dessous un exemple utilisant gmail :

14-Parametres-email.png

Paramètres e-mail

Cette partie de la configuration est très dépendante de votre serveur de messagerie, en général le port est 587 pour du TLS, 465 pour le SSL ou 25 sans sécurisation.

Cochez ensuite la case (il y en a qu’une !) pour pouvoir inscrire votre nom d’utilisateur et 2 fois le mot de passe, il s’agit bien ici de vos propres paramètres de messagerie : nom d’utilisateur et mot de passe utilisés pour accéder à vos e-mails. Un clic sur Save pour enregistrer le tout puis sur Send Test Mail et …. vous devriez avoir reçu un mail de test !

Si cela ne fonctionne pas (l’erreur 65 est la plus fréquente): vérifiez que vous avez bien défini une IP pour la passerelle et au moins un serveur DNS (voir la partie ci dessus), vérifiez dans les spams (!), sinon selon votre fournisseur d’accès l’utilisation de serveur smtp autre que ceux du fournisseur est peut être bloqué, c’est notamment le cas chez Free par défaut, dans ce cas enlevez le blocage dans la configuration de votre box ou utilisez le serveur smtp de votre fournisseur.

Voilà pour la configuration système de base d’un FreeNAS, la prochaine étape va être de configurer notre stockage avec tous les disques dur que l’on a acheté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...